Nagasaki d’Eric FAYE

images

Vivre seul dans une petite maison à Nagasaki, Shimura-san, météorologue s’aperçoit que des choses disparaissent chez lui…

Il décide d’installer une caméra chez lui et de son bureau la met en marche.

Quelle surprise de voir une femme dans son appartement.

Pris de panique il appelle la police et la fait arrêter.

Depuis ce jour, il n’est plus le même, d’un côté soulagé d’avoir pris la voleuse et puis s’installe un malaise.

Le jour du procès, il sera compatissant, mais il aura grand mal à fixer cette femme.

Dans ce dédale de vivre seul, il comprendra que peut être avait il la chance de partager quelque chose avec son intrus . Mais son choix et les sensations de ne plus se sentir bien chez lui vont le mener sur un autre chemin.

Dans ce roman, la vie d’un être sans soucis financiers qui rencontre par un biais non contractuel une autre personne va s’avérer comme un regard sur la société, sur le manque, l’argent, l’anéantissement de l’individu dans son statut.

Jusqu’où pouvons nous tomber sans ressources financières, comment survivre et comment vivre quand on a le confort mais qu’on se sent si seul.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s