Danser au bord de l’abîme de Grégoire DELACOURT

41fribuygl__sx195_

Brasserie André, là ou tout a commencé à tanguer pour Emma…

 » C’est là, dans un décor semblable à un film de Sautet, dans le coup de feu d’une brasserie

à l’heure du déjeuner, dans le bruit de la vaisselle, le brouhaha des conversations, que ma vie a basculé. « 

Emma, mariée , 3 enfants, a le coup de foudre pour cet inconnu.

L’auteur, dans la peau de cette femme nous entraîne au plus profond de son âme.

D’une intensité de mots, dans les confessions intimes, du feu allumé par le désir des sens,

l’auteur nous peint avec sa puissance et le brut des émotions, le ressenti au travers du corps d’Emma.

 » Je crois que l’on trébuche amoureux à cause d’une part de vide en soi. Un espace imperceptible. Une faim jamais comblée. « 

« Je ne voulais pas d’un amant. Je voulais un vertige. »

Deuxième tempo de cette danse, un pas plus lourd comme le coeur d’Emma.

Une entrée, une descente vers l’absolu, un destin non prédestiné, une rupture au delà de soi-même.

Un dialogue des fragments du corps, de l’ envol vers autre chose, à la recherche de l’ avenir dans le souvenir des frissons..

 » Alexandre était un incendiaire et j’avais eu envie d’être enflammée. Il était un cartographe qui avait relevé mes failles.

Un homme qui avait deviné ma grammaire « 

Et puis, le retour auprès des siens, pour une cause, pour un mal, un dégluti de malaises, de rejets.

Comme si l’on en entendait la symphonie grinçante d’une apogée, d’un hymne à l’amour, au pardon, un dernier round .

Emma au multiple visage, de l’ amour, de la tendresse, une femme qui n’ a pas oublié, qui n’oubliera jamais le passé et le présent, pour un avenir avec plénitude.

« Danser au bord de l’abîme »de Grégoire DELACOURT

Un roman au tempo

D’un premier temps pétillant

D’un second temps chancelant

Pour un final avec le coeur en dedans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s