La ballade de l’enfant gris de Baptiste BEAULIEU

cvt_la-ballade-de-lenfant-gris_496

Entre les murs de l’hôpital, s’installe une complicité.

Entre Jo et No, se joue une partition, la musique est un tempo entre amour et guérison.

Maria, la maman de No en est le métronome, oscillant entre ses visites et ses absences.

Dans ce couloir, dans l’alignement des chambres, d’autres enfants, des compagnons de No, une chambre 33, un mystère.

Pourquoi Maria ne reste t-elle pas au chevet de son fils, le couvrant de son amour

Qu’écris t-elle sur son carnet ? Que cache t-elle ?

Entre les lignes, entre les chapitres s’immisçant dans la vie de Maria, l’ auteur déroule un tapis de vérités, de non dits, du destin de la chambre 23.

Emouvant, touchant, un descriptif de sentiments intenses, une pluie de faits découlant au fil des pages ou l’on réduit le lecteur et ou l’on se confond dans l’histoire, de loin être le spectateur , au premières loges.

La puissance des mots, la balance entre le bien et le mal, la découverte d’une vie ou tout bascule, le côté fantomatique de l’histoire nous prend et nous transporte

Premier roman de cet auteur qui est une belle découverte, d’ou l’ envie d’entamer d’autres ouvrages, de tourner d’autres pages

Refermer ce roman et y laisser son coeur, comme son âme;

Immense coup de ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s