HA Marie………………..:)

Franchir un petit portillon, entendre le son ‘une petite cloche grêle, et la mémoire chante une chanson parfumée. Au rythme de la vie, d’une enfant que l’on confie, au temps ou la guerre sépare les êtres qui s’aiment….
Emouvant, dans les yeux de l’ enfance se dessine une vie, dans une maison au recoins et pièces à demi délaissées.
Entre les tantes et oncle, d’une vieille dame qui a parfois la mémoire qui flanche, un labyrinthe pour la petite Marie.
Un refuge de senteurs et de couleurs, le jardin, une escapade quand tout dérape….
Plongez au cœur de son roman  » La maison-guerre  »

11244389_10204188562210020_97714387847394624_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s